Visites à thème Journées du Patrimoine 2019

Quand le patrimoine est de sortie

07 & 08 septembre 2019

À l’occasion des Journées du Patrimoine, des visites guidées par des historiennes de l’art vous proposeront un autre regard sur les œuvres du musée. Une restauratrice de tableaux, présente sur place, vous fera découvrir son métier.

« Que se passe-t-il quand les œuvres sortent des vitrines ? » sera l’interrogation au départ des visites guidées.

Le Musée diocésain est un musée d’art religieux : les objets qu’il abrite n’ont pas été créés pour être admirés dans des vitrines, mais pour être utilisés au sein du culte.  Les œuvres du musée avaient donc une « vie » avant d’arriver dans les vitrines, et il leur arrive encore d’en sortir !  C’est le cas notamment pour les processions.  À cette occasion, certaines statues sont habillées, couronnées, touchées, transportées à l’extérieur de l’église.  Ces processions constituent une part importante de la vie de ces statues.

Au cours du temps, par leur usage pour le culte et la dévotion, la vie des objets du musée a souvent été mouvementée ; ils ont été endommagés, réparés, repeints, transformés, restaurés… à travers la découverte de l’histoire des œuvres, il s’agira d’interroger notre regard sur la sauvegarde du patrimoine religieux, hier et aujourd’hui.

Visites guidées : samedi à 11h, 13h, 14h30, 16h. Dimanche à 14h, 15h30.

Démonstration de restauration de tableaux : samedi et dimanche de 14h à 17h.

Musée accessible samedi 07 de 10h à 17h ; dimanche 08 de 14h à 17h.


Expo-dossier

Verres à reliques du Moyen Âge et de la Renaissance

Du 4 juillet au 26 septembre, tous les jeudis de 14h à 17h

Verres-reliquaires

 

Le Musée diocésain de Namur conserve une intéressante collection de verres à boire du Moyen Âge et de la Renaissance. Fragiles par nature, ils sont les témoins rares d’objets quotidiens du passé qui n’ont généralement pas été conservés. Cette petite exposition explorera ce qui a permis aux verres du musée d’être préservés : leur passage dans la sphère du sacré. Les verres ont été utilisés comme reliquaires : on a y déposé des reliques, puis on les a placés dans des autels, l’endroit le plus sacré de l’église. Les verres sont ainsi restés à l’abri, dissimulés de tous, jusqu’à ce qu’on les redécouvre, intacts, en déplaçant les autels au 19e ou au 20e siècle. Au Moyen Âge et à la Renaissance, le dépôt des verres à reliques dans les autels des églises était accompagné d’un véritable rituel entourant leur dissimulation. L’exposition dévoilera les sceaux, les parchemins, les textiles destinés à dissimuler et à sacraliser les reliques et les verres-reliquaires.  Objets profanes puis sacrés, dissimulés puis exposés, les verres du Musée diocésain ont une étonnante histoire à raconter.

Cette exposition est organisée dans le cadre de l’événement « Eclats du verre. Parcours verrier en territoire namurois » initiés par la Province de Namur (Métiers d’Art).

Plus d’infos:

www.metierart.province.namur.be ou sur les sites des partenaires de l’événement.